Sidi bouzid 2020-01-02T03:26:57+00:00

ESPACE RÉGIONS


SIDI BOUZID


Présentation générale

Le Gouvernorat de Sidi Bouzid occupe une position centrale sur la carte de la Tunisie dans les zones intérieures steppiques.

Il couvre une superficie de 7405 km2, et se caractérise par un climat aride au Sud et semi-aride au Nord. Les précipitations moyennes varient de 200 mm et 300 mm.

La population du gouvernorat de Sidi Bouzid est passée de 395,5 mille habitants (Recensement général de la population en 2004), à 439,3 mille habitants (Estimation de la population en 2015). Elle est caractérisée par un aspect rural (72,9 % en milieu rural).

Le gouvernorat de Sidi Bouzid est à vocation agricole. Ce secteur se développe grâce à l’augmentation des périmètres irrigués engendrant une hausse de production surtout en culture maraichère, production animale en viande et lait.

Indicateur démographiques et socio-économique
Superficie 7405 km²
(soit 2.9% de la superficie total de la Tunisie)
Nombre de délégations 13
Nombre de Secteurs 114
Nombre de Communes 12
Population en milliers (estimation 2015) 439.3
Densité de la Population (hab/km2) 59,3
Population Communale 27,1
Accroissement démographique % 0,84
Taux d’analphabétisme % 29,9
Population occupée en milliers (2015) 115,5
Taux de chômage % 17,7
Electrification rurale % 99,4
Desserte en eau rurale % 93.3
Taux d’assainissement % 67.07
Habitants / médecin (public) 2529
Terres agricoles (1000 ha) 592,2
Parcours et Alfa (1000 ha) 144.033
Fôrets (1000 ha) 7.256
Terres labourables (1000 ha) 466,1
Périmètres irrigués (1000ha) 54.6
Nombre d’entreprises (10 et plus) 41

Selon l’Institut Tunisien de la Compétitivité et des Études Quantitatives (ITCEQ), la région a enregistré en 2014 un indice régional de développement (IDR) assez faible (0,271)

Au cours de la période 1992-2010, le gouvernorat de Sidi Bouzid a bénéficié de 950 MD d’investissements publics, soit 2,8 % de l’ensemble des investissements réalisés dans tout le pays, et ce pour une population qui représentait 3,8 % de la population tunisienne.

Sur le plan de l’investissement privé, le gouvernorat de Sidi Bouzid a bénéficié pendant la période 1992-2010 de 1141 MD soit 1,9 % de l’ensemble des investissements privés réalisés dans le pays occupant ainsi la 14e position par rapport à l’ensemble des gouvernorats.

Le tissu industriel de Sidi Bouzid est le moins dense du Centre Ouest et parmi les moins denses du pays. Il ne contient que 32 entreprises industrielles (de 10 emplois et plus) qui emploient 3 041 personnes. Douze de ces entreprises (employant environ 1 747 personnes) sont totalement exportatrices, les 20 autres (employant environ 1 294) travaillent pour le marché local.

En termes de répartition sectorielle, quatre secteurs dominent à Sidi Bouzid : Les IAA (31 % des entreprises et 23 % des emplois), Les ITH (31 % et 32 %), les IBLA (13 % et 3 %) et IMCCV (9 % et 5 %). Si l’on excepte les industries diverses (3 % des entreprises et 28 % des emplois), certains secteurs sont absents comme les industries du cuir et de la chaussure. Les IMM, les IEEE, et les ICH ne comptent que 4 entreprises et 254 emplois.

Parmi les 32 entreprises installées à Sidi Bouzid, 16 sont de très petites entreprises (TPE), 13 sont des PME et trois uniquement emploient plus de 200 salariés : Délice, COALA et Steiff Jouets. Cette dispersion du tissu industriel de Sidi Bouzid ne le prédispose pas à un développement industriel rapide. En effet, les entreprises créées depuis plusieurs années ne grandissent pas et ne se transforment pas en PME. En outre, les entreprises nouvellement créées sont également des TPE excepté les trois entreprises des ITH qui ont été récemment créées.

Sur les 32 entreprises de Sidi Bouzid, 56 % des entreprises industrielles et 78 % des emplois sont localisés dans la ville de Sidi Bouzid (les délégations de Sidi Bouzid Est et Ouest). Regueb accueille 5 unités industrielles pour 148 emplois. Meknassy reçoit 3 entreprises qui emploient 243 personnes. Jelma, 3 entreprises et 174 emplois. Cebelet Aouled Asker, 2 unités et 76 emplois. Le reste des délégations accueillent une seule entreprise et quelques emplois industriels. Donc seule la ville de Sidi Bouzid possède un tissu industriel équilibré entre entreprises totalement exportatrices (9 firmes et 1600 emplois) et entreprises orientées pour le marché local (9 firmes et 784 emplois).

La classification par secteur des entreprises leaders à Sidi Bouzid montre la dominance du secteur des industries agroalimentaires avec quatre parmi 8 entreprises. Ce secteur est marqué par la création de la centrale laitière de Sidi Bouzid en l’année 2014.

10 projets à Sidi Bouzid emploient 1533 personnes, et ont une participation étrangère, avec un investissement global de 78,5 MTND dont la part des IDE est de 95 %. La part du gouvernorat en IDE n’a cessé de diminuer durant les quatre dernières années pour atteindre 0,2 % seulement en 2015 pour cause : dégradation de l’environnement, manque de moyens de loisir, insuffisance de l’infrastructure existante.

1- Les zones industrielles

    • Le gouvernorat de Sidi Bouzid est doté de 2 zones industrielles aménagées et 6 zones industrielles projetées réparties comme suit :
  Superficie Locaux 
Zone industrielle aménagée
Sidi Bouzid  Est 20 ha 71 locaux : AFI
Lessouada 20 ha 20 locaux industriels : AFI
Zone industrielle  en cours d’aménagement
Oum Laadhem 50 ha
Jelma 15 ha
Regueb 10 ha
Mezouna 20 ha
Zone industrielle en cours d’études
BirElhfaye 22 ha
Sidi Ali Ben Oun 12 ha
  • Six locaux industriels viabilisés répartis comme suit : 2 à Manzel Bouzayene, 3 à Sidi Bouzid Est et 1 à Aouled Haffouz
  • Quatre autres locaux industriels sont en cours de réalisations.

2- Transport, logistique et télécommunication

  • Infrastructure routière adéquate : 249 km de routes nationales, 202 km de routes régionales et 2161 km de pistes agricoles aménagées.
  • Positionnement géographique stratégique à l’égard des grands pôles économiques du pays : 100 km de Gafsa (aéroport), 125 km de Sfax (aéroport et port), 185 km du port commercial de Sousse, 188 km d’Enfidha (aéroport), 191 km de Monastir (aéroport) et 284 km de Tunis (aéroport et port). Sidi Bouzid est desservi par une voie ferrée traversant le sud de la région la reliant avec Gafsa et Sfax.
  • Réseau de communication moderne : un réseau téléphonique (fixe et mobile) et un réseau Internet (ADSL)

3- Ressources humaines et recherches

  • Enseignement supérieur : 3 établissements d’enseignement supérieur l’Institut Supérieur des Arts et Métiers, l’Institut Supérieur des Etudes Technologiques et la Faculté des Sciences et de la Technologie.
  • Formation professionnelle :
    Le gouvernorat de Sidi Bouzid possède (4) établissements publics de formation professionnelle et (16) établissements privés.
    Au niveau du dispositif public, l’Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle est le principal opérateur de formation (ATFP) avec (3) centres (dont 2 centres de formation et d’apprentissage, 1 centre de formation de jeunes filles rurales) d’une capacité d’accueil globale de 1366 postes en 26 spécialités (accueillant 1224 apprenants – chiffre de 2016).
    L’AVFA à travers le centre de formation agricole assure la formation continue pour les agriculteurs dans l’élevage bovin ainsi que la formation initiale dans une seule spécialité BTP en arboriculture fruitière.
  • Complexe Industriel et Technologique de Sidi Bouzid
  • Direction de Développement Régional
  • Direction régionale de l’APII
  • Guichet unique
  • Centre d’Affaires
  • Espace entreprendre de l’agence Nationale de l’Emploi et du Travail Indépendant (ANETI)
  • Pépinière d’entreprises
  • Direction régionale de l’APIA
  • Commissariat régional au développement agricole
  • Complexe industriel et technologique de Sidi Bouzid
  • Direction régionale de l’emploi et de la formation professionnelle
  • Commissariat régional de l’Office National de l’Artisanat
  • Institutions financières (BFPME, BTS…)
  • SICARs : SODESIB Sicar / SIDCI Sicar
  • Micro crédits : Associations de micro finance: ENDA / les associations de développement local (au nombre de 13).
  • Société civile (représentations régionales des organismes nationaux, associations, secteur privé). Elle est de plus en plus impliquée dans le domaine d’appui au secteur privé pour consolider les efforts déployés par les institutions publiques. Parmi ses composantes on peut citer :
  • Union Régionale pour le Commerce et l’Industrie (UTICA Sidi Bouzid)
  • Union Régionale de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP Sidi Bouzid)
  • Confédération des Entreprises Citoyennes Tunisiennes CONECT Sidi Bouzid
  • Réseau Entreprendre – Section Sidi Bouzid
  • Associations telles que Association Med Bouazizi, Association Zitouna de bois d’olivier, Association Inmaa…
  • Projet PAD II (Promotion de l’Agriculture durable et du développement rural
  • Projet ADEL (Agissons Ensemble pour un Développement Local Concerté)
  • Projet IESS (Initiatives d’Emploi en Economie Sociale et Solidaire en Tunisie)
  • Projet Mashrou3i (Favoriser l’emploi des jeunes à travers la création d’emplois et le développement de l’entreprenariat en Tunisie)
  • Projet ISECO : Initiative pour la Stabilisation Economique et l’Emploi des Jeunes.
  • Projet Initiative France à Sidi Bouzid
  • Projet valorisation des substances utiles : plâtres
  • Initiative pour la promotion des filières agricoles (IPFA)

La région de Sidi Bouzid est dotée d’une position stratégique, c’est le carrefour entre le Nord et le Sud et entre l’Est et l’Ouest. Sa richesse en ressource et le fait qu’elle appartienne aux zones de développement régional prioritaires permet à la région de diversifier son économie régionale afin de créer un plus large éventail d’activités.

Localisation

Nos partenaires