agriculture et pêche 2018-04-24T15:26:21+00:00

ESPACE RÉGIONS


Sfax


  • L’activité agricole occupant les 9/10ème de la superficie du gouvernorat constitue depuis fort longtemps, l’un des piliers du développement socio-économique de la région
  • Sfax est une région agricole orientée de plus en plus vers les cultures biologiques et le conditionnement de produits agricoles et de pêche.
  • le premier exportateur d’huile d’olive avec 45% des exportations nationales.
  • au premier rang pour ce qui est de la production d’amandes (avec 1/3 de la production globale).
  • Un bassin laitier important : Principalement hors sol, le cheptel bovin avoisine 17 700 unités femelles dont plus que la moitié se concentre dans les délégations de Djebeniana (20%), Thyna (19%) et Menzel Chaker (14%)
  • Premier pôle avicole en Tunisie : assurant 55% de la production nationale des œufs (1200 millions d’œufs), 10% de viande blanche de poulets (13000 tonnes) et 15% de viande blanche de dinde (12000 tonnes).
  • dispose 08 ports de pêche d’inégale activité et répartis le long de son littoral du Nord au Sud.
  • Le port de pêche de Sfax est le premier port de pêche tunisien assurant 2/3 de la production du gouvernorat et 1/3 de celle nationale.
  • 70% des exportations tunisiennes des produits de la mer.
  • Difficultés :
    • 1-Le secteur avicole est considéré comme un secteur polluant avec 378 000 tonnes de fientes liquides et 226 000 Tonnes de fientes solides par an
    • 2-Le nombre gigantesque de flottilles et de postes d’emploi a engendré une pression croissante sur les ressources marines, obligeant les pêcheurs à multiplier leurs sorties en mer et à négliger les lois en vigueur, en pratiquant le chalutage à moins de 50 m de profondeur et en utilisant des filets illégaux, afin de récupérer une production de moins en moins abondante
    • 3-Chute de la superficie consacrée à l’agriculture biologique. La superficie consacrée à l’agriculture biologique a passé de 72354 ha en 2007 à 48664 ha en 2016. Cette régression de la superficie et due essentiellement à l’abandon de ce type de culture par les complexes agricoles.


Localisation

évenements