Forces GAFSA 2018-04-21T12:19:22+00:00

ESPACE RÉGIONS


GAFSA


  • L’exploitation agricole offre un véritable potentiel de développement pour la région à condition de la concentrer sur les spéculations qui y sont adaptées, qui lui offre un véritable avantage comparatif et qui permettent de rendre l’exploitation agricole génératrice à la fois d’emplois et de revenus confortables. Ces spéculations concernent principalement :
    • L’olive, l’amande, la pistache, la vigne et la pêche pour l’arboriculture ;
    • La pomme de terre, la tomate et la laitue pour les maraichages.
  • La production des olives dans le gouvernorat de Gafsa est en évolution depuis des années. Elle devrait atteindre cette année (2017/2018) plus de 60 mille tonnes (contre 55 milles tonnes en 2016/2017).
  • Il conviendrait de labelliser l’huile d’olive pour permettre son exploitation sous d’autres angles hautement plus lucratifs. Comme signalé, le gouvernorat compte 54 huileries dont 14 sont modernes (chaine continue) concentrées majoritairement dans les délégations de Gafsa Nord, Gafsa Sud, Sned et El Ksar avec une capacité journalière totale de 610 T.
  • La laitue constitue une spéculation maraichère digne de tout intérêt compte tenu de l’importance de sa demande actuelle sur le marché européen.
  • La culture des plantes médicinales et diététiques connue aussi sous agriculture de santé publique est une nouvelle filière dans le gouvernorat de Gafsa. En effet, c’est seulement durant les 5 dernières années qu’on a pu observer de réelles tentatives privées pour le développement de cette filière. Le Sarrasin, la Stévia, et le Moringa (arbre de vie) sont un exemple de plantes médicinales et diététiques sur lesquelles on peut développer des actions puisqu’il a été prouvé que ces cultures s’accommodent bien avec la région mais surtout pour la tendance croissante de la demande du marché international comme plantes médicinales et diététiques.
  • Le gouvernorat de Gafsa dispose actuellement d’un noyau de 243 apiculteurs ayant plus de 4.000 ruches et assurant actuellement une production annuelle moyenne de 40 Tonnes/an. Selon les estimations des structures régionales, le nombre des ruches va plus que doubler en 2018. En tablant sur ce chiffre, la production estimée serait de 100 T générant une valeur ajoutée de l’ordre de 1,5 MTND. La région dispose d’un potentiel naturel par la présence de plantes sauvages sources non quantifiée mais d’après les apiculteurs ce potentiel est important. Aussi le développement des cultures de plantes médicinales et diététiques apporte un plus à l’apiculture.
  • L’existence de 121 entrepreneurs, dont un en VRD (Voiries Réseaux Divers), est un composant essentiel pour la construction d’installations industrielles. Tout comme 20 installations frigorifiques qui peuvent répondre aux besoins d’une industrie agroalimentaire.
  • La région dispose d’un véritable potentiel touristique sur le plan culturel et loisir de parla multitude des sites et vestiges historiques qui jonchent le gouvernorat et relate son histoire. Par ailleurs, son climat hivernal doux et l’existence de son oasis peuvent permettre de développer un tourisme oasien, bénéficiant conjointement de l’historique du bassin minier ainsi que du paysage montagneux spécifique de la région. Ceci restera tributaire de l’existence de profils d’entrepreneurs adéquats à cette niche d’activité.

  • Un véritable savoir-faire dans le tissage mural mais qui reste peu connu à cause de l’absence de cadre pour sa promotion. Pourtant, ce créneau peut permettre d’introduire de la valeur ajoutée artistique si des compétences adéquates se l’approprient. Il faudra pour cela faire sortir le secteur du simple carcan de l’artisanat traditionnel pour l’engager dans une perspective d’adaptation au contexte de vie actuel tout en conservant un contenu culturel lié à la région. Par ailleurs, une obligation d’adaptation du produit artisanal aux goûts de la clientèle étrangère de chaque région s’impose pour pouvoir assurer un écoulement de ce type de produit. Ainsi, le produit artisanal de la région revisité avec une touche de créativité artistique qui tient compte des goûts de chaque marché cible pourrait assurer une réelle valeur et justifier une mécanisation partielle du processus de fabrication si le volume d’écoulement le justifie.

Localisation

Nos partenaires